Santos dissout le service d’intelligence Colombien (ElPais)

Le Président Colombien a ordonné la liquidation de la DAS après les scandales d’espionnage.

Agents de l'ex-DAS, la police de renseignements de Colombie (Crédits AP)

En Colombie, il est normal pour un politicien, un journaliste ou un militant des droits humains d’utiliser un code lorsqu’il utilise un téléphone mobile ou même un appareil fixe. La raison? Ils sont convaincus que quelqu’un d’autre est à l’écoute et, pire encore, enregistre. C’est l’une des activités illégales qui œuvra au service de renseignement, le Département administratif de sécurité (DAS) du gouvernement d’Alvaro Uribe. Le Président Juan Manuel Santos l’a fermé lundi après-midi : « J’ai signé le décret de liquidation », a-t-il dit. Pour éviter tout doute, il a ajouté : «Le cas de la DAS n’est pas une transformation, pas une réforme, l’affaire est une liquidation de la DAS, la DAS est supprimé. »

Les tâches du service de renseignement seront pris en charge par une nouvelle organisation qui sera dirigée par un amiral. La marine colombienne a une vaste expérience de formation dans le travail de renseignement.
Les nouvelles ont été accueillies avec soulagement par une société qui depuis plusieurs années a été étonnée de voir combien cette institution de  5.000 employés était hors de contrôle.

Source : http://internacional.elpais.com/internacional/2011/11/01/actualidad/1320175014_258328.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s