Cristina Kirchner : un projet plus qu’un modèle (édito Pagina12)

Ce n’est pas avec des modèles fermés et immuables que l’on avance, mais  avec des objectifs précis de politique économique, et des instruments pour atteindre ces objectifs, comme de soutenir la croissance à des taux élevés pour générer de l’emploi et de l’inclusion sociale. Le blog des finances publiques l’explique de cette façon: «Ce gouvernement a pour objectifs le développement du marché interne et l’emploi, et cela nécessite des mesures et des réformes en conformité avec les possibilités qui apparaissent au fur et à mesure du temps et qui dépendent de la corrélation des forces ».

Pensé ainsi, le Kirchnerisme n’est pas un modèle, comme le savoir conventionnel tente mesquinement de le soutenir, et ne l’a pas non plus été au moment de l’Etat social, du péronisme. Définir le Kirchnerisme simplement comme un modèle serait le circonscrire, alors qu’il est riche de nuances, de complexités et de points forts accumulés depuis huit ans et demi, et depuis hier quatre de plus, après avoir reçu un soutien populaire extraordinaire dans les sondages.

Source : http://www.pagina12.com.ar/diario/elpais/1-179622-2011-10-24.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s